ENTRETIEN
5 avril 2021

Immersion dans les Vosges du Nord, territoire sylvestre

Rédigé par Raphaël

Découvrez les forêts d'Alsace avec Louise Fritz, spécialiste du tourisme durable pour le Parc naturel régional des Vosges du Nord. Ce territoire unique et historiquement préservé du tourisme de masse fait face à de nouvelles menaces, conséquences de l'accélération du changement climatique. Entre une sensibilisation menée au quotidien et le développement d'une marque locale responsable, Louise Fritz partage avec GreenTrip les projets écotouristiques à l'oeuvre dans cette région transfrontalière. Willkommen !

Collines - forets - brume - automne - Fleckenstein 171014-038 (c)J-Isenmann-PNRVN.jpg

  • Bonjour Louise, pouvez-vous présenter votre parcours en quelques mots ?

Je m’appelle Louise Fritz, alsacienne d’origine et actuellement chargée de mission tourisme durable pour le Parc naturel régional (PNR) des Vosges du Nord. Depuis toute petite je suis passionnée par les activités outdoor comme la randonnée, que je pratique en montagne en groupe d’amis. Découvrir les milieux naturels de Montagne est une passion qui s’est affirmée lors de mes études, que j’effectuais dans le massif alpin. J’ai de la chance ! En toute logique, je me suis vite orientée vers la préservation des milieux naturels et ai travaillé ensuite pour différentes structures comme le Parc national de la Vanoise, en Savoie. Depuis, le Parc naturel des Vosges du Nord me donne l’occasion de valoriser l’écotourisme dans un territoire préservé.

  • Les Vosges du Nord sont recouvertes par d'immenses forêts, pouvez-vous développer quelque peu sur les enjeux de préservation qui lui sont propres ?

Les Vosges du nord se situent sur un territoire transfrontalier franco-allemand. C’est une réserve de biosphère classée au patrimoine mondial de l’UNESCO avec toute le Palatinat qui est la réserve allemande et dont 2⁄3 du territoire est recouvert de forêt. On est sur de la basse montagne, le point culminant est le grand Wintersberg, seulement 581 mètres de haut !

Il existe cependant des menaces prégnantes, les écosystèmes dont les milieux forestiers qu'on retrouve sur les Vosges du Nord sont extrêmement sensibles à l’activité humaine et c’est pourquoi nous sommes très attentifs à l’accueil que nous offrons aux visiteurs. Nous devons faire preuve d’une grande pédagogie ! Pour illustrer mon propos : nous préservons divers secteurs comme les tourbières ou les rochers. Les rochers par exemple servent de lieux de nidification au faucon pèlerin sur une large période de l’année. Idem à l’automne lors du brame du cerf, ou l’enjeu est de contenir au maximum les visiteurs sur les sentiers. Nous organisons des moments de médiation sur ces périodes, en rassemblant visiteurs et locaux pour sensibiliser chacun.

Krappenfels rocher vers Fleckenstein 171014-166R (c)J-Isenmann-PNRVN.jpg

  • Pouvez-vous nous présenter les missions principales de votre pôle, la vision que vous portez en son sein ?

La dimension tourisme durable suit les objectifs liés à la charte du PNRVN. Ces objectifs sont étalés sur 15 ans et visent notamment à valoriser le plus possible les formes douces d’itinérance avec la volonté d’atteindre une clientèle sensibilisée aux patrimoines. Il s’agit de développer un accueil spécifique, qui met en avant les savoir-faire locaux, propres aux Vosges du Nord, ainsi que les patrimoines culturels.

Le PNR est né en 1975, cette prise de conscience n’est pas récente. Les structures ont été mises en place et depuis, nous révisons la charte pour l’adapter aux enjeux contemporains. Dans les Vosges du Nord nous échappons pour le moment au tourisme de masse, ce qui est une chance, mais la vocation est d’accompagner l'accroissement de la fréquentation du territoire avec des principes de durabilité. Car nous percevons la dégradation des milieux : les espèces qui poussent changent, les zones humides s’assèchent, et certaines espèces animales se raréfient. Autant de menaces qui impliquent une transformation des pratiques touristiques !

  • Vous attribuez la marque Valeur Parc naturels à des professionnels, qu’en est-il ?

Cette marque nationale se développe depuis 2018. Elle se développe à l’échelle des Parcs naturels régionaux de France et se décline ensuite à l’échelle du territoire des Vosges du Nord. Elle permet de travailler avec les acteurs du territoire et de valoriser leur activité. Cette activité s’exerce forcément dans un cadre raisonné : nous effectuons un audit pour vérifier la démarche responsable de ces acteurs, selon une série de critères. Si l’audit aboutit positivement, la convention dure 5 ans avant possible renouvellement. L’objectif principal est de créer un réseau, avec une véritable vie de réseau, un échange de bons procédés, la découverte de chacun, des nouveaux sites, des nouveaux acteurs. Petit à petit, nous travaillons sur de nouvelles filières. Pour le moment, nous accompagnons des producteurs, notamment les apiculteurs qui nous ont sollicité pour développer un cahier des charges et s’intégrer davantage dans l'écosystème des Vosges du Nord.

Pierre Stephan (c) PNRVN AE.jpg

  • Cette marque s’étend également aux hébergeurs. Comment identifiez-vous les hébergements responsables ?

Nous cherchons à intégrer certains acteurs qui reflètent les valeurs de la marque et qui s’engagent sur le développement durable du territoire. Bleu minuit Alsace est un des premiers concernés, compte tenu des valeurs qu’ils véhiculent et des forts engagements écologiques dont ils témoignent. Car le projet ne s’arrête pas seulement aux lodges pleine nature. Hélène Trautmann valorise l’économie locale, notamment via le restaurant du chef Georges Flaig, ou par des thématiques spécifiques qui justifient notre accompagnement. Je pense notamment aux sorties sur l’astrotourisme qu’elle propose en lien avec une association, et à la Nuit des étoiles organisée par Joseph Diss, géologue et astronome, à destination des visiteurs de la région.

https://s3.eu-west-3.amazonaws.com/images.greentrip/1600703026409_b4b7521f23.jpeg

L’activité de ces acteurs sont autant de vitrines pour le territoire des Vosges du Nord. Toutes ces actions s’inscrivent bien entendu dans une démarche de territoire, menée aux côtés des autres acteurs, dont les offices de tourisme. Le tourisme durable repose aussi particulièrement sur l’authenticité, la découverte des gens qui font un territoire. C’est le cas du patrimoine immatériel et des savoir-faire. Dans les Vosges du Nord ; c’est unique en France, nous avons 3 sites d’exception qui retracent l’épopée industrielle et artistique du cristal et du verre : la Grande Place - Musée du cristal Saint-Louis, le musée Lalique, et le site verrier de Meisenthal. Découvrir ces sites, c’est découvrir une partie de l’histoire industrielle locale.

verrier_ciav_crédit Guy REBMEISTER.jpg

  • Quelles difficultés avez-vous pu rencontrer dans le contexte de la pandémie, et quels projets sont désormais à l'œuvre au sein du Parc ?

Nous avons le souci de poursuivre et développer les liens que nous créons collectivement sur le territoire. Cette période est révélatrice des attentes des visiteurs : ils cherchent des espaces de nature, non loin de leurs résidences. Cette prise de conscience est rassurante pour accentuer la dimension durable du tourisme. Nous avons ici la chance d’avoir un territoire protégé de la surfréquentation. Ce moment nous permet d’anticiper les problèmes que nous pourrions rencontrer à l'avenir.

Du reste, 2021 est une année charnière pour les Vosges avec d’importants projets arrivant à terme. Le site de Meisenthal par exemple, qui va ouvrir sous une nouvelle configuration architecturale, avec plus d’espace pour les savoir-faire et pour la découverte. On pourra y voir l’impressionnant travail des souffleurs de verre ! Valoriser ces métiers, c’est valoriser la destination. De l’autre côté du Parc, en Alsace verte, la société EAK a développé un projet d’ampleur : Un sentier des cimes avec une tour à destination des visiteurs qui permet de survoler la canopée des arbres. À 360 degrés !

Chateau de Lichtenberg-3300(c) A-Dorschner.jpg

Retrouvez 👉 les lodges de Bleu minuit Alsace sur GreenTrip, et les actions du Parc naturel régional des Vosges du Nord sur leur site dédié ! 🌿

crédits photo : J. Isenmann, P. Stephan, G. Rebmeister, A. Dorschner