ZOOM
7 décembre 2020

Les passeurs des Baronnies

Rédigé par Raphaël

Bruno côtoie les baronnies provençales depuis vingt ans. C'est sur ce territoire préservé, d'une pureté rare, qu'il s'est reconverti avec Aline, tous deux quittant l'enseignement afin de transmettre et partager leur passion pour la nature. Le déclic ? Les amis d'abord, "qui venaient et revenaient chaque été, des étoiles dans les yeux, nostalgiques de leur séjour". 🌿

https://s3.eu-west-3.amazonaws.com/images.greentrip/1600703825331_06c202d29f.jpeg

Le couple s'appuie alors sur les bâtisses du 16ème siècle pour développer un hameau composé de magnifiques cabanes construites à la main, en harmonie avec l'environnement dans lequel elles se fondent. Ce terrain de jeu enchanteur (canyoning, escalade ...) dans lequel leurs enfants s'amusent tant ouvre en 2012 au public, et Bruno se plaît désormais à partager sa table d'hôtes pour "raconter le vivant".

©Terre+des+Baronnies-Samasara-Ecolodge.JPG

"Nous sommes des passeurs". Bruno dialogue autant que possible avec les anciens et les producteurs locaux. Tous constatent cette dernière décennie l'accélération des bouleversements induis par le changement climatique : Les a-coups se font plus fréquents, la neige ne tient plus l'hiver, les cours d'eau se tarissent plus tôt, et les arbres n'attendent plus l'automne pour lâcher leurs feuilles sous l'effet de la sécheresse. Il voit les curseurs bouger.

https://s3.eu-west-3.amazonaws.com/images.greentrip/1600703813037_d1e8d3e19c.jpeg

Face à ces contraintes, Bruno s'active et sème des graines un peu partout, au sens propre, dans son jardin en permaculture qui fonctionne bien "malgré un sol pauvre", et construit des ruches respectueuses des essaims. Un documentaire ARTE est en cours de production sur ses terres, nul doute qu'il fera grand bruit. Car les Baronnies regorgent de richesses et ne laissent nul être impassible face à leur merveilles.

On y retourne ! 🍀

crédits photo : @StéphaneLeroy